Navigation – Plan du site
Culture

La préservation du patrimoine culturel en République populaire de Chine : pour quelle mémoire ?

Le cas de Tongli, bourg protégé de la province du Jiangsu.
Maylis Bellocq

Résumé

Dans un pays où la mémoire demeure fortement contrôlée, le patrimoine culturel joue un rôle particulier. À partir d’une enquête de terrain réalisée dans un bourg protégé du Jiangsu, il a été possible de dégager différentes formes de mémoire véhiculées par le patrimoine bâti. La mémoire dominante demeure celle proposée par le discours officiel, mais les modalités de sa réappropriation par les habitants varie selon les générations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maylis Bellocq, « La préservation du patrimoine culturel en République populaire de Chine : pour quelle mémoire ? », Perspectives chinoises [En ligne], 96 | juillet-août 2006, mis en ligne le 29 janvier 2007, consulté le 31 octobre 2014. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/998

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page