Navigation – Plan du site
Articles

Le facteur Chine dans les médias taïwanais

Externaliser la censure chinoise à l’étranger
Huang Jaw-Nian
p. 31-41

Résumé

Cette étude de cas se fonde sur l’expérience de Taiwan pour examiner comment le gouvernement chinois étend son influence pour manipuler les médias qui se trouvent en dehors de sa juridiction. Elle suggère qu’avec la dépendance accrue des entreprises de médias taïwanaises vis-à-vis des marchés chinois des capitaux, de la diffusion et de la publicité, les autorités chinoises ont renforcé leur capacité de contrôle à travers diverses incitations et menaces économiques, ce qui se traduit par de l’autocensure et la diffusion de nouvelles biaisées en faveur de la Chine. En utilisant le traçage de processus comme méthode principale, ainsi que des archives, des entretiens et la littérature académique secondaire comme principales sources de données, l’étude soutient que la « commercialisation de la censure » est un modèle exportable au-delà des frontières chinoises. Les États démocratiques autour de la Chine doivent donc concevoir des institutions qui protègent les médias d’éventuelles interventions inappropriées venant de forces politiques et économiques nationales ou étrangères.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2018.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Huang Jaw-Nian, « Le facteur Chine dans les médias taïwanais », Perspectives chinoises, 2017/3 | 2017, 31-41.

Référence électronique

Huang Jaw-Nian, « Le facteur Chine dans les médias taïwanais », Perspectives chinoises [En ligne], 2017/3 | 2017, mis en ligne le 15 septembre 2018, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7834

Haut de page

Auteur

Huang Jaw-Nian

Huang Jaw-Nian est maître de conférences au Graduate Institute of China Studies de la Tamkang University.Graduate Institute of China Studies, Tamkang University, No.151 Yingzhuan Rd., Tamsui Dist., New Taipei City 25137, Taiwan (jnhuang@mail.tku.edu.tw).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org