Navigation – Plan du site
Dossier

Justice transitionnelle et mémoires historiques à Taiwan

Comment la société taïwanaise fait face à son passé autoritaire
Vladimir Stolojan
p. 29-37

Résumé

La question de la reconnaissance des persécutions de l’ère autoritaire s’est posée dans chaque société ayant connu une transition démocratique réussie dans la seconde moitié du XXe siècle. La manière dont chaque pays s’est emparé de la question reflète en bien des points les modalités de sa démocratisation, ainsi que son passé. À Taiwan, le développement de la justice transitionnelle s’est essentiellement articulé autour de la reconnaissance des victimes de deux expériences historiques distinctes. Cet article a pour but d’analyser la dynamique ayant amené à la reconnaissance des victimes du Parti-État ayant gouverné Taiwan de 1945 à 1992.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2018.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vladimir Stolojan, « Justice transitionnelle et mémoires historiques à Taiwan », Perspectives chinoises, 2017/2 | 2017, 29-37.

Référence électronique

Vladimir Stolojan, « Justice transitionnelle et mémoires historiques à Taiwan », Perspectives chinoises [En ligne], 2017/2 | 2017, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7744

Haut de page

Auteur

Vladimir Stolojan

Vladimir Stolojan est doctorant au CESSMA, Paris 7.Université Paris Diderot, boîte aux lettres 7017, 75205 PARIS CEDEX 13.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org