Navigation – Plan du site
Dossier

La cyber-réception de trois projets de construction de tulou hakkas à Taiwan

De l’évènement à la critique de la démocratie représentative
Fiorella Bourgeois
p. 19-27

Résumé

Au cours des années 2010, sous le second mandat de Ma Ying-jeou (KMT), trois projets de construction de tulou hakkas, dans les localités de l’ouest de Taiwan, ont provoqué un fort mécontentement d’un pan de la population taïwanaise. Cette désapprobation se traduit par l’émergence de manifestations de faible ampleur ainsi que par la confrontation des opinions et des expériences des individus dans la sphère virtuelle. En tant qu’acteurs, les internautes endossent le rôle de peuple-surveillant et de peuple-juge, et révèlent, par une critique des trois projets, les manquements et les tensions de la démocratie représentative tant dans sa dimension culturo-identitaire que dans sa forme mécanique-procédurale, dévoilant une opposition de valeurs entre les différents agents sociaux.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2018.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fiorella Bourgeois, « La cyber-réception de trois projets de construction de tulou hakkas à Taiwan », Perspectives chinoises, 2017/2 | 2017, 19-27.

Référence électronique

Fiorella Bourgeois, « La cyber-réception de trois projets de construction de tulou hakkas à Taiwan », Perspectives chinoises [En ligne], 2017/2 | 2017, mis en ligne le 01 juin 2018, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7726

Haut de page

Auteur

Fiorella Bourgeois

Fiorella Bourgeois est doctorante en sociologie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) ; UMR 8173 Chine, Corée, Japon ; Centre d’Études sur la Chine Moderne et Contemporaine (CECMC).École des Hautes Études en Sciences Sociales, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France (fiorella.bourgeois@ehess.fr).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org