Navigation – Plan du site
Dossier

Au-delà des mers de Chine

La Chine deviendra-t-elle une « puissance maritime » mondiale ?
Alexandre Sheldon-Duplaix
Traduction de Camille Richou
p. 43-53

Résumé

En mai 2015, le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’État publie un nouveau livre blanc sur la stratégie militaire chinoise affirmant que « les intérêts étrangers [sont devenus] une question pressante ». En conséquence, la Chine déploie ses efforts pour devenir une « puissance maritime », principalement dans la région indo-pacifique pour dissuader une intervention américaine à Taiwan et protéger ses activités commerciales dans l’océan Indien. La Chine acquiert un porte-avions de taille moyenne dix fois moins puissant que les super porte-avions américains et apprend son emploi aussi rapidement que la Russie, plus expérimentée et moins riche, durant les années 1990. Source de fierté pour ses citoyens, le programme de porte-avions chinois fait le jeu du Parti communiste en démontrant sa légitimité et sa réussite. Pour autant, la Chine ne cherche pas à remettre en cause la supériorité maritime des États-Unis au-delà de son espace immédiat. Affichant l’objectif de se doter à terme de quatre ou cinq porte-avions, la Chine restera une marine régionale à capacité d’action mondiale dépassant l’Inde, le Royaume-Uni et la France dans cette catégorie.

Haut de page

Texte intégral

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2017.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alexandre Sheldon-Duplaix, « Au-delà des mers de Chine », Perspectives chinoises [En ligne], 2016/3 | 2016, mis en ligne le 15 septembre 2017, consulté le 29 mai 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7458

Haut de page

Auteur

Alexandre Sheldon-Duplaix

Alexandre Sheldon-Duplaix est chercheur et professeur au Service historique de la Défense.Service historique de la Défense, Château de Vincennes, Avenue de Paris, F – 94306 Vincennes Cedex (asheldonduplaix@hotmail.com).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page