Navigation – Plan du site
Dossier

Au-delà des mers de Chine

La Chine deviendra-t-elle une « puissance maritime » mondiale ?
Alexandre Sheldon-Duplaix
Traduction de Camille Richou
p. 43-53

Résumé

En mai 2015, le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’État publie un nouveau livre blanc sur la stratégie militaire chinoise affirmant que « les intérêts étrangers [sont devenus] une question pressante ». En conséquence, la Chine déploie ses efforts pour devenir une « puissance maritime », principalement dans la région indo-pacifique pour dissuader une intervention américaine à Taiwan et protéger ses activités commerciales dans l’océan Indien. La Chine acquiert un porte-avions de taille moyenne dix fois moins puissant que les super porte-avions américains et apprend son emploi aussi rapidement que la Russie, plus expérimentée et moins riche, durant les années 1990. Source de fierté pour ses citoyens, le programme de porte-avions chinois fait le jeu du Parti communiste en démontrant sa légitimité et sa réussite. Pour autant, la Chine ne cherche pas à remettre en cause la supériorité maritime des États-Unis au-delà de son espace immédiat. Affichant l’objectif de se doter à terme de quatre ou cinq porte-avions, la Chine restera une marine régionale à capacité d’action mondiale dépassant l’Inde, le Royaume-Uni et la France dans cette catégorie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alexandre Sheldon-Duplaix, « Au-delà des mers de Chine », Perspectives chinoises, 2016/3 | 2016, 43-53.

Référence électronique

Alexandre Sheldon-Duplaix, « Au-delà des mers de Chine », Perspectives chinoises [En ligne], 2016/3 | 2016, mis en ligne le 15 septembre 2017, consulté le 20 septembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7458

Haut de page

Auteur

Alexandre Sheldon-Duplaix

Alexandre Sheldon-Duplaix est chercheur et professeur au Service historique de la Défense.Service historique de la Défense, Château de Vincennes, Avenue de Paris, F – 94306 Vincennes Cedex (asheldonduplaix@hotmail.com).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org