Navigation – Plan du site
Dossier

Délimitation maritime et coopération sino-vietnamienne dans le golfe du Tonkin (1994-2016)

Benoît de Tréglodé
p. 33-41

Résumé

Depuis le rapprochement sino-vietnamien en 1991, Pékin et Hanoi ont toujours essayé de compartimenter leurs différends territoriaux. Le regain de tensions en mer de Chine du Sud depuis 2011 n’a ainsi que partiellement affecté leur partenariat bilatéral, les deux pays continuant à respecter les accords du golfe du Tonkin signés en décembre 2000, lesquels établissent dans les eaux du golfe leur première frontière maritime ainsi que des coopérations en matière de pêche, d'exploration des hydrocarbures et de sécurité maritime. Cet article se propose de tirer un premier bilan des 16 premières années de coopérations sino-vietnamiennes dans le golfe du Tonkin avant d'explorer l’ouverture que pourrait représenter les négociations actuelles entre les deux États dans l’embouchure du golfe, au large de l’archipel des Paracels.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benoît de Tréglodé, « Délimitation maritime et coopération sino-vietnamienne dans le golfe du Tonkin (1994-2016) », Perspectives chinoises, 2016/3 | 2016, 33-41.

Référence électronique

Benoît de Tréglodé, « Délimitation maritime et coopération sino-vietnamienne dans le golfe du Tonkin (1994-2016) », Perspectives chinoises [En ligne], 2016/3 | 2016, mis en ligne le 15 septembre 2017, consulté le 17 novembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7434

Haut de page

Auteur

Benoît de Tréglodé

Benoît de Tréglodé est directeur de recherche à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM), membre du CASE (Centre Asie du Sud-Est, EHESS-CNRS) et ancien directeur de l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (IRASEC) à Bangkok.IRSEM, 1 place Joffre, 75700 Paris SP 07 (bdt.asie@gmail.com).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org