Navigation – Plan du site
Article

Le développement du crédit hypothécaire en Chine 

Les leçons des expériences internationales
Zhihua Zhou
Traduction de Clara Sinou
p. 53-64

Résumé

Cet article compare le marché hypothécaire chinois actuel avec les marchés de plusieurs économies développées qui ont été fortement touchées par la crise financière mondiale de 2008, en examinant les capacités et les difficultés du développement du marché hypothécaire secondaire en Chine. Il montre tout d’abord que si le recours excessif à la titrisation des prêts hypothécaires aux États-Unis est en grande partie responsable de la contraction du marché immobilier et des difficultés économiques qui s’en sont suivies, le repli du marché immobilier chinois résulte en grande partie du caractère sous-développé du secteur du financement du logement. Deuxièmement, en l’absence d’un système juridique performant et d’un marché hypothécaire primaire mature, la Chine doit s’efforcer d’améliorer la diversité de son marché primaire avant de mettre en place un marché secondaire. Troisièmement, dans le contexte de transition de la Chine vers une économie de marché, la nature du marché du logement ne peut être considérée ni comme un moteur économique — comme c’est le cas actuellement en Chine, ni comme un produit financier dérivé, comme ça l’est aux États-Unis.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Zhihua Zhou, « Le développement du crédit hypothécaire en Chine  », Perspectives chinoises, 2015/4 | 2015, 53-64.

Référence électronique

Zhihua Zhou, « Le développement du crédit hypothécaire en Chine  », Perspectives chinoises [En ligne], 2015/4 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 19 septembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7244

Haut de page

Auteur

Zhihua Zhou

Zhou Zhihua est chercheur associé à l’East-Asian Institute, Université nationale de Singapour.4th floor, Tower Block, 469A Bukit Timah Road, Singapour 259770 (eaizhouz@nus.edu.sg).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org