Navigation – Plan du site
Dossier

Les noms de domaine d’Internet en Chine 

Conjuguer contrôle local et connectivité mondiale
Séverine Arsène
Traduction de Matei Gheorghiu
p. 25-36

Résumé

Cet article relate l’histoire de la mise en oeuvre du système des noms de domaine en Chine et ses relations délicates avec le système mondial de gestion des noms de domaine depuis la fin des années 1980, dont les étapes clés ont été la création du code de pays « .cn » et plus récemment la création de noms de domaine en chinois, comme « .中国 » et « .中文网 ». L’analyse du rôle du DNS dans la « localisation » des contenus en ligne, qui est un levier principal du système de censure, permet de mettre en perspective la notion de « souveraineté numérique ». Par ailleurs, cet article démontre qu’en dépit d’une attitude critique à l’égard de l’architecture et de la gestion mondiale du DNS, la position des autorités chinoises a évolué, partant d’une position pragmatique permettant aux acteurs de terrain de prendre part à cette gestion et d'y défendre leurs intérêts, vers une stratégie plus confiante et affirmée, à mesure que la croissance de l'Internet chinois a placé la Chine dans une position plus avantageuse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Séverine Arsène, « Les noms de domaine d’Internet en Chine  », Perspectives chinoises [En ligne], 2015/4 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 24 avril 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7217

Haut de page

Auteur

Séverine Arsène

Séverine Arsène est chercheuse au CEFC et rédactrice en chef de Perspectives Chinoises.CEFC, 20/F Wanchai Central Building, 89 Lockhart Road, Wanchai, Hong Kong (sarsene@cefc.com.hk).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page