Navigation – Plan du site
Dossier

Reconfiguration d’un classique rouge

Discours de classe dans la nouvelle adaptation télévisée du Détachement féminin rouge
Rosemary Roberts
Traduction de Camille Richou
p. 25-31

Résumé

Cet article s’appuie sur une étude de cas de l’adaptation en série télévisée de 2006 d’un classique du répertoire maoïste, le Détachement féminin rouge, pour examiner comment la reproduction des « classiques rouges » pendant la période des réformes a permis de maintenir les mythes fondateurs qui valident et légitiment moralement la domination continue du Parti communiste tout en accompagnant les changements majeurs de la politique de classe dans la société chinoise. En suivant l’évolution de l’identité du héros central, Hong Changqing, qui de fils de marin ordinaire contraint de travailler dès l’enfance devient un Chinois d’outre-mer issu de la classe moyenne aisée et de bonne famille, l’article montre comment la série télévisée consolide la relation symbiotique entre le Parti et la nouvelle classe moyenne chinoise tout en assurant la promotion d’un mode de vie consumériste et en reléguant la classe ouvrière aux marges du pouvoir social et politique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rosemary Roberts, « Reconfiguration d’un classique rouge », Perspectives chinoises, 2015/2 | 2015, 25-31.

Référence électronique

Rosemary Roberts, « Reconfiguration d’un classique rouge », Perspectives chinoises [En ligne], 2015/2 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 28 juin 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7083

Haut de page

Auteur

Rosemary Roberts

Rosemary Roberts est maître de conférences à l’Université du Queensland, Australie. School of Languages and Cultures, University of Queensland, Queensland, Australia, 4072 (rosemary.roberts@uq.edu.au).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org