Navigation – Plan du site
Dossier

Société et Utopie chez Liu Cixin

Adrian Thieret
Traduction de Matei Gheorghiu
p. 35-42

Résumé

Cet article décrit le courant utopiste en littérature dans la Chine contemporaine à travers l’analyse des nouvelles « Prendre soin de Dieu » et « Prendre soin des hommes » du célèbre auteur de science-fiction Liu Cixin. Il cherche à démontrer que ces nouvelles constituent une forme de résistance éthique face aux travers de l’ordre capitaliste mondial dans lequel la Chine s’est intégrée depuis la période des réformes. Poursuivant la tradition utopiste moderne et s’opposant aux réalités contemporaines, ces nouvelles offrent l’espoir d’un ordre social plus juste malgré les difficultés apparemment insurmontables auxquelles doit faire face le monde aujourd’hui.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Adrian Thieret, « Société et Utopie chez Liu Cixin », Perspectives chinoises, 2015/1 | 2015, 35-42.

Référence électronique

Adrian Thieret, « Société et Utopie chez Liu Cixin », Perspectives chinoises [En ligne], 2015/1 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 21 août 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/7021

Haut de page

Auteur

Adrian Thieret

Adrian Thieret est doctorant en littérature chinoise moderne à l’Université de Stanford.Department of East Asian Languages and Cultures, 521 Memorial Way, Knight Building, Stanford University, Stanford, CA 94305 (thieret@stanford.edu).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org