Navigation – Plan du site
Dossier

Une caméra pour ouvrir les portes de la mémoire

La création documentaire au sein du Folk Memory Project
Wu Wenguang
Traduction de Paul Gardères
p. 41-48

Résumé

Ce texte est une introduction au Folk Memory Project, une initiative pluridisciplinaire visant à produire des archives écrites et visuelles de l’expérience historique des populations rurales, en particulier durant la famine du Grand bond en avant. Rédigé par son fondateur, le réalisateur de documentaires indépendant Wu Wenguang, cet article présente le projet et les travaux des réalisateurs participants, quatre ans après son lancement. Il fournit une description de la méthode de travail et des objectifs de ce projet non-officiel sur la mémoire, traité dans l’article « Performances, films documentaires et transmission de la mémoire de la famine du Grand Bond en avant dans le Folk Memory Project » à la page 17.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Wu Wenguang, « Une caméra pour ouvrir les portes de la mémoire », Perspectives chinoises [En ligne], 2014/4 | 2014, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 23 avril 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/6954

Haut de page

Auteur

Wu Wenguang

Wu Wenguang est notamment réalisateur de documentaires. Il a fondé le centre d’art Caochangdi Workstation (草场地工作站) avec la chorégraphe Wen Hui en 2005.Le site internet du Folk Memory Project est disponible à l’adresse www.ccdworkstation.com/english/about_us.htm.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page