Navigation – Plan du site
Article

La planification des villes chinoises

Environnementaliser une machine hyper-fonctionnaliste ?
Rémi Curien
p. 27-35

Résumé

Comment comprendre le grand écart entre les concepts de développement urbain durable affichés par les autorités chinoises et la réalité du terrain ? Cet article examine le mode opératoire de planification urbaine actuellement à l’œuvre en Chine. La fabrication des villes nouvelles procède d’une méthode générique de planification hyper-productiviste et fonctionnaliste, déclinée de façon pyramidale dans tout le pays, qui se concrétise par un zonage urbain à très grande échelle. Ce mode opératoire, en vigueur depuis près de 30 ans, n’est à ce jour pas mis en question par les décideurs chinois, et les principes environnementaux n’y sont pas concrètement intégrés. À l’inverse, toutes les logiques qui président au développement urbain demeurent très éloignées des préoccupations environnementales. La Chine continue d’emprunter la route du développement accéléré au volant d’une machine urbaine hyper-fonctionnaliste croissante.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Rémi Curien, « La planification des villes chinoises », Perspectives chinoises, 2014/3 | 2014, 27-35.

Référence électronique

Rémi Curien, « La planification des villes chinoises », Perspectives chinoises [En ligne], 2014/3 | 2014, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 20 août 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/6896

Haut de page

Auteur

Rémi Curien

Rémi Curien est doctorant au LATTS (Laboratoire Techniques, Territoires, Sociétés) à l’École des Ponts Paris Tech – Université Paris Est, et ingénieur de recherche à Suez Environnement.Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés, 14/20, boulevard Newton - Cité Descartes, 77447 Marne-la-Vallée (remi.curien@enpc.fr).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org