Navigation – Plan du site
Dossier

La déconnexion des pouvoirs exécutif et législatif dans le Hong Kong postcolonial :

Le dysfonctionnement du système de domination par l’exécutif, 1997-2012
Brian C. H. Fong
Traduction de Matei Gheorghiu
p. 5-15

Résumé

Pendant la période coloniale britannique, le système de gouvernement de Hong Kong était généralement décrit comme un système où le pouvoir exécutif était dominant. Lors de l’élaboration du système politique postcolonial de Hong Kong au cours des années 1980, les dirigeants chinois ont décidé de maintenir cette prépondérance de l’exécutif. Toutefois, malgré une vaste gamme de pouvoirs constitutionnels conférés au Chef de l’exécutif par la Loi Fondamentale et malgré l’installation d’une majorité pro-gouvernementale au Conseil législatif (LegCo), à la différence de son prédécesseur colonial, le gouvernement de la Région administrative spéciale (RAS) peine à conserver sa position dominante vis-à-vis du pouvoir législatif dans l’élaboration des politiques. Cet article attribue le dysfonctionnement de ce système aux réticences de Pékin à voir se développer à Hong Kong un mode de gouvernement fondé sur les partis politiques. En marginalisant les partis politiques dans l’organisation des institutions et dans le processus d’élaboration des politiques du gouvernement de la RAS, le pouvoir exécutif s’est déconnecté du pouvoir législatif depuis 1997. De ce fait, la coalition entre un Chef de l’exécutif ne pouvant appartenir à aucun parti et les partis pro-gouvernementaux demeure fragile. Afin de sortir Hong Kong du bourbier politique actuel, le développement d’un mode de gouvernement qui impliquerait les partis politiques est un enjeu central que le gouvernement chinois et la RAS doivent prendre en considération.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Brian C. H. Fong, « La déconnexion des pouvoirs exécutif et législatif dans le Hong Kong postcolonial : », Perspectives chinoises, 2014/1 | 2014, 5-15.

Référence électronique

Brian C. H. Fong, « La déconnexion des pouvoirs exécutif et législatif dans le Hong Kong postcolonial : », Perspectives chinoises [En ligne], 2014/1 | 2014, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 16 août 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/6731

Haut de page

Auteur

Brian C. H. Fong

Brian C. H. Fong est maître de conférences au Department of Asian and Policy Studies, Hong Kong Institute of Education. Il est spécialiste des questions de gouvernance publique et de législation.Room B2-2F-41, 10 Lo Ping Road, Hong Kong Institute of Education, Tai Po, New Territories, Hong Kong (chfong@ied.edu.hk).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org