Navigation – Plan du site
Dossier

Le modèle d’urbanisation du Guangdong

Terres collectives et émergence d’une nouvelle classe moyenne dans les villages
Him Chung et Jonathan Unger
Traduction de Jean-Paul Maréchal
p. 35-44

Résumé

Dans certaines parties de la Chine, et particulièrement au sud, dans la province du Guangdong, les communautés rurales ont conservé la propriété de la plupart de leurs terres après que leur usage a été converti en quartiers urbains ou zones industrielles. Dans ces zones, les comités villageois n’ont pas complètement disparu mais se sont transformés en sociétés collectives de gestion foncière, se renforçant grâce aux revenus locatifs ainsi générés. Au lieu d’être relogés, les résidents d’origine demeurent généralement dans l’ancienne zone résidentielle du village. Bénéficiant des revenus engendrés par leur société de gestion foncière, ils sont devenus une nouvelle classe de propriétaires vivant de dividendes et de loyers, et se sont hissés au niveau de confort de la classe moyenne. Nous avons analysé le fonctionnement de ce système ainsi que ses principales ramifications économiques et sociales dans le cadre d’une recherche de terrain menée dans quatre communautés : un village industriel dans le delta de la rivière des Perles, un quartier urbain de Shenzhen possédant sa propre station de métro et dont le terrain est toujours détenu et administré collectivement par les anciens villageois, et deux « villages-dans-la-ville » situés dans les nouveaux districts centraux de Canton où des lotissements chics et des tours de bureaux appartenant aux sociétés de gestion foncière poussent aux côtés de temples de villages et de temples lignagers récemment reconstruits.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Him Chung et Jonathan Unger, « Le modèle d’urbanisation du Guangdong », Perspectives chinoises [En ligne], 2013/3 | 2013, mis en ligne le 15 septembre 2016, consulté le 26 mars 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/6629

Haut de page

Auteurs

Jonathan Unger

Jonathan Unger, sociologue, est professeur au département d’étude des changements politiques et sociaux de l’Université nationale australienne et directeur du Contemporary China Centre de cette même université.Contemporary China Centre, Coombs Building, ANU, Canberra 0200, Australia (jonathan.unger@anu.edu.au).

Articles du même auteur

Him Chung

Him Chung est professeur de géographie à la Hong Kong Baptist University.Department of Geography, Hong Kong Baptist University, Kowloon Tong, Kowloon, Hong Kong (himchung@hkbu.edu.hk).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page