Navigation – Plan du site
Lectures critiques

Judy Chung Chuihua, Jeffrey Inaba, Rem Koolhaas et Sze Tsung Leong éds., Great Leap Forward

Cologne, Taschen, 2002, 721 p.
Gilles Guiheux

Texte intégral

1Le Delta de la rivières des Perles est sans aucun doute la région qui a été la plus radicalement transformée par les vingt années de réformes. Auparavant peu industrialisée et faiblement urbanisée, elle est aujourd'hui la première source des exportations chinoises, auxquelles contribuent pour beaucoup les deux Zones économiques spéciales de Shenzhen et de Zhuhai. Le Delta rassemble 12 millions d'habitants et les projections envisagent un triplement de la population d'ici 2020. L'objectif de cette publication collective est de comprendre l'urbanité nouvelle en train de naître dans cet espace.

2Le volumineux ouvrage — plus de 700 pages — n'est pas une publication académique et affirme clairement sa dimension ludique. Dirigé par un architecte néerlandais célèbre (Rem Koolhas) associé à des confrères architectes et designers américains, il est le fruit d'une enquête conduite en 1996 par des étudiants en architecture, en architecture paysagère et en design urbain de la Harvard Design School.

3Dans sa préface, Rem Koolhas justifie l'entreprise par l'absence d'outils intellectuels appropriés à la disposition des urbanistes pour comprendre les processus à l'œuvre dans la région. Selon lui, l'urbanité du Delta se caractérise par ce qu'il appelle « une ville aux différences exacerbées » (VADE©) (a city of exacerbated difference, COED©). Alors que la cité traditionnelle cherche à produire un équilibre, une harmonie et un certain degré d'homogénéité, la VADE© est basée sur les plus grandes différences possibles entre ses parties qui sont à la fois complémentaires et concurrentes. Le caractère principal de la VADE© n'est pas de tendre méthodiquement vers un idéal, mais d'exploiter de manière opportuniste les faits de hasard, les événements fortuits et les imperfections du processus. L'ouvrage entend ainsi apporter une contribution intellectuelle significative à la compréhension des phénomènes urbains en cours. Pour se faire, il rassemble une série de notions, humoristiquement copyrightées par les auteurs et rassemblées en un glossaire (pp. 702-709). Certains concepts nous paraissent opératoires comme celui de VADE© ou de suburbanité© (suburbia©), définie comme l'essence de l'urbanisation en Chine, un hybride entre la ville et la campagne qui rassemble les éléments « génétiques » de la ville chinoise contemporaine que sont les terrains de golf, les parcs de loisirs et les appartements de luxe (p. 141). D’autres de ces concepts sont plus clairement ironiques (tels le désert culturel©, « euphémisme chinois pour désigner le Delta », ou le Grand Bond en Avant© pour désigner « la transformation des rizières et des villages en villas post-modernes et en tours de bureaux ») ou carrément obscures (la magie oraculaire©/oracular magic©).

4La partie rédactionnelle de l'ouvrage rassemble des contributions intéressantes. On apprend que les taux de profit dans le secteur de la construction ne sont jamais en Chine inférieurs à 30% quand ils sont en moyenne situés entre 6% et 8% dans le reste du monde (p. 173). Figurent aussi des éléments d'information utiles sur la profession d'architecte (pp. 156-167). Trois chapitres sont spécifiquement consacrés aux villes de Shenzhen, Zhuhai et Dongguan. La première rassemble un certain nombre de paradigmes de la réforme, tel le quartier dénommé « Overseas Chinese Town », appelé à être une ville auto-suffisante, sorte d'enclave dans l'enclave. C'est également à Shenzhen qu’a été inventé et produit en masse ce topos de la ville chinoise contemporaine qu’est le restaurant tournant (on en compte dix dans un seul périmètre). Zhuhai se veut une ville-jardin (garden city) et doit beaucoup à l'activisme de son maire, Liang Guangda, qui est l'initiateur du symbole de la ville : le parc d'attraction sur le thème du Yuan Ming Yuan. Dans le chapitre consacré à Dongguan, l’auteur publie partie de son journal d’enquête et donne ainsi à rencontrer les acteurs du développement de cette ville — promoteurs, agents immobiliers, industriels — et les lieux qu'ils fréquentent — chantiers de construction, terrains de golf, bureaux, restaurants de luxe, bars où l'on rencontre des prostitués, hôtels où les chambres sont louées à l'heure.

5Mais la contribution la plus significative de l'ouvrage, ce n'est pas sa partie rédactionnelle, mais l'ensemble incomparable d'images qu'il rassemble. Et il est là difficile de dresser la liste exhaustive des réalités données à voir au lecteur. Ce sont dès le début de l'ouvrage les panneaux des promoteurs immobiliers qui figurent inlassablement le long des routes du Delta, et qui sont d’autant plus nécessaires que les appartements sont vendus avant même que les immeubles soient sortis de terre et qu'ils sont donc la seule vision qu'ont les acheteurs de leur future propriété. Ce sont les usines polluantes et vétustes disséminées dans la campagne, legs du Grand bond en avant. Ce sont les innombrables plans de développement urbain de Shenzhen ou Zhuhai. Ce sont les tours de bureaux qui sont construites plus rapidement ici que n’importe où ailleurs dans le monde. Ce sont les quartiers où loge la population migrante résidente à Shenzhen. C'est une statue d’Hercule en plâtre dans le jardin d'un village de vacances de Zhuhai, ou un arbre taillé en forme de dragon à un carrefour routier. Ce sont aussi les hommes politiques qui ont fait la région au cours des vingt dernières années : Deng Xiaoping ou Chris Patten. Ce sont les spectaculaires infrastructures de transport (autoroutes, chemins de fer, aéroports, ports).

6Certes l'ouvrage pose davantage de questions qu’il ne fournit de réponses, mais il n'oublie pas les défis qui se posent à la région, notamment celui de la collaboration entre des entités administratives ou politiques concurrentes1. Pourtant sa lecture nous semble précieuse car elle donne à sentir l'énergie débridée qui anime la région. L'ouvrage donne à voir le Delta de la rivière des Perles non seulement comme l'une des régions les plus économiquement dynamiques du monde, mais aussi comme un terrain d'expérimentations urbaines et donc sociales.

Haut de page

Notes

1 Concurrence qui a conduit à des investissements abérrants. Ainsi de l'existence de 5 aéroports, celui de Zhuhai étant utilisé à moins de 10% de ses capacités. L'ouvrage donne aussi à voir les innombrables constructions inachevées qui sont aussi l'une des formes caractéristiques des paysages urbains du Delta.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gilles Guiheux, « Judy Chung Chuihua, Jeffrey Inaba, Rem Koolhaas et Sze Tsung Leong éds., Great Leap Forward », Perspectives chinoises [En ligne], 75 | janvier - février 2003, mis en ligne le 19 juillet 2006, consulté le 25 mars 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/66

Haut de page

Auteur

Gilles Guiheux

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page