Navigation – Plan du site
Dossier. Femmes chinoises : enfin une « moitié de ciel » ?

La migration des Chinoises du Nord : une alternative genrée ?

Florence Lévy
p. 47-55

Résumé

Depuis la fin des années 1990, une vague peu connue de migrants chinois se dirige vers la France. Provenant de régions sans tradition de mobilité internationale, elle se démarque des flux migratoires classiques car elle est constituée majoritairement de femmes urbaines quadragénaires appartenant à une couche moyenne de la société, touchée par la politique des réformes. À travers le point de vue des migrantes sur les évolutions du marché de l’emploi, de leurs ressources économiques et des modifications des relations familiales, cet article questionnera les transformations des normes sociales et des rôles sexués qui ont touché avant leur départ ces personnes. Il se demandera si ces évolutions ont eu un impact au-delà des frontières du pays et ont pu influencer la configuration sexuée de ce flux migratoire à destination de l’Europe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Florence Lévy, « La migration des Chinoises du Nord : une alternative genrée ? », Perspectives chinoises [En ligne], 2012/4 | 2012, mis en ligne le 01 décembre 2015, consulté le 28 juillet 2016. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/6423

Haut de page

Auteur

Florence Lévy

Doctorante du Centre d’études de la Chine moderne et contemporaine (CECMC), École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et de l’Université de Neuchâtel.
Centre d’Études de la Chine Moderne et Contemporaine (CECMC), EHESS, 190-198, avenue de France, 75013 Paris, France (florencelevy@yahoo.fr).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page