Navigation – Plan du site
Dossier : La modernisation de l'Armée populaire de libération et ses répercussions

La modernisation de la marine de guerre chinoise

Quels enjeux pour l’Union européenne ?
Mathieu Duchâtel et Alexandre Sheldon-Duplaix
Traduction de Jean-Paul Maréchal
p. 33-45

Résumé

Cet article soutient que l’Union européenne a davantage d’intérêts dans la modernisation de la marine de guerre de l’Armée populaire de libération et dans les questions relatives à la sécurité maritime en Asie de l’Est que cela n’a été traditionnellement reconnu. La modernisation de la marine de guerre chinoise recoupe les intérêts européens en matière de politique étrangère et de sécurité dans cinq domaines principaux : le droit international de la mer, le risque pour les Européens d’être entraînés dans un conflit maritime en Asie et la sécurité du commerce européen avec ses partenaires asiatiques, la compétitivité européenne sur les marchés internationaux des systèmes militaires navals, le potentiel de coopération en matière de sécurité maritime contre les menaces non traditionnelles et, pour finir, la question de l’embargo sur les armes à destination de la Chine et des transferts de technologies navales en direction de cette dernière. À travers une évaluation de l’actuelle modernisation de la marine de guerre chinoise, et de la contribution significative de l’Europe à cet effort, cet article soutient que la politique européenne à l’égard de la Chine ne traite pas convenablement les cinq thèmes énoncés ci-dessus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathieu Duchâtel et Alexandre Sheldon-Duplaix, « La modernisation de la marine de guerre chinoise », Perspectives chinoises, 2011/4 | 2011, 33-45.

Référence électronique

Mathieu Duchâtel et Alexandre Sheldon-Duplaix, « La modernisation de la marine de guerre chinoise », Perspectives chinoises [En ligne], 2011/4 | 2011, mis en ligne le 30 décembre 2014, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/6090

Haut de page

Auteurs

Mathieu Duchâtel

Senior Researcher au Stockholm International Peace Research Institute et représentant en Chine du SIPRI. Il est également Chercheur associé au Asia Centre à Paris.

Articles du même auteur

Alexandre Sheldon-Duplaix

Chercheur et maître de conférences au Service Historique des Armées (France) et au Collège de défense depuis 1999. Il a également travaillé comme analyste au ministère français de la Défense.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org