Navigation – Plan du site
Articles

Hong Kong et l'internationalisation du RMB

Man Kwong Leung
Traduction de Antoine Roset
p. 72-83

Résumé

La monnaie chinoise, le yuan renminbi (RMB), jouit d’une convertibilité restreinte en dehors de Chine continentale, c’est-à-dire à Hong Kong, depuis le début de l’année 2004. À partir de juillet 2009, une convertibilité beaucoup plus large du RMB a été autorisée pour le règlement des échanges commerciaux transfrontaliers. Cet article a pour objet d’évaluer les facteurs qui ont motivé l’internationalisation du RMB et le rôle joué par Hong Kong au cours de ce processus, dans un contexte d’évolution des marchés des changes chinois et d’étalonnage du taux de change du RMB en fonction du marché hongkongais. Il montre que l’objectif ultime de convertibilité totale du compte de capital poursuivi par la Chine est au cœur de l’internationalisation du RMB et que la crise financière mondiale de 2008 a joué un rôle de catalyseur dans ce processus. Avec la bénédiction politique des autorités centrales et grâce à ses liens commerciaux et financiers étendus avec la Chine continentale, Hong Kong a progressivement constitué un marché offshore de RMB pour compléter la libéralisation du compte de capital sur le continent. L’avenir de l’internationalisation du RMB dépendra d’une part de la croissance de l’économie chinoise qui renforcera les flux financiers en RMB entre les marchés offshore de Hong Kong et onshore de Shanghai, et d’autre part du développement équilibré de ces deux marchés.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Man Kwong Leung, « Hong Kong et l'internationalisation du RMB », Perspectives chinoises, 2011/3 | 2011, 72-83.

Référence électronique

Man Kwong Leung, « Hong Kong et l'internationalisation du RMB », Perspectives chinoises [En ligne], 2011/3 | 2011, mis en ligne le 30 septembre 2014, consulté le 22 juillet 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/6026

Haut de page

Auteur

Man Kwong Leung

Maître de conférences à l'École de comptabilité et de finance, Faculté de commerce de l'Université polytechnique de Hong Kong (afmkl@inet.polyu.edu.hk).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org