Navigation – Plan du site
Dossier : La médecine chinoise

La médecine chinoise au-delà des frontières chinoises

La confrontation de ses pratiques avec la médecine conventionnelle en France et en Italie
Lucia Candelise
p. 44-52

Résumé

Cet article s’appuie sur les résultats d’une recherche portant sur les modalités de réception de la médecine chinoise (réduite souvent en Europe à l’acupuncture) dans les contextes médicaux français et italiens du XXe siècle. Nous étudions comment cette médecine a tenté de s’insérer en complémentarité de la médecine traditionnelle dans chaque contexte national à partir d’entretiens avec des praticiens, de l’observation sur le terrain des cours de formation, de l’exploitation d’archives et d’une enquête par questionnaire dans les centres de formation. Les motivations des médecins acupuncteurs français et italiens sont également analysées, ainsi que les représentations qu’ils ont de la médecine chinoise. Une attention particulière est portée sur la comparaison entre la situation en France et en Italie.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lucia Candelise, « La médecine chinoise au-delà des frontières chinoises », Perspectives chinoises, 2011/3 | 2011, 44-52.

Référence électronique

Lucia Candelise, « La médecine chinoise au-delà des frontières chinoises », Perspectives chinoises [En ligne], 2011/3 | 2011, mis en ligne le 30 septembre 2014, consulté le 20 septembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/5938

Haut de page

Auteur

Lucia Candelise

Post-doctorante au laboratoire SPHERE (équipe RESHEIS, UMR 7219) à Paris et rattachée à l'Institut universitaire d'histoire de la médecine et de la santé publique de Lausanne. Elle a soutenu une thèse de doctorat à l'EHESS à Paris en cotutelle avec l'Università Milano Bicocca (luccicando@wanadoo.fr).

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org