Navigation – Plan du site
Les migrants ruraux : en marge des villes, un pont avec les campagnes

Mobilité professionnelle et activités indépendantes des migrants de retour

Le cas du district de Wuwei
Hui Xu

Résumé

RÉSUMÉ : Depuis plus de 20 ans, la Chine connaît un exode massif de main-d’oeuvre des campagnes vers les villes. Toutefois, depuis quelques années se profile parallèlement une tendance inverse puisque les mouvements migratoires de retour, des villes vers les campagnes, sont en augmentation. Cet article s’intéresse aux activités économiques de migrants qui sont retournés dans leur village d’origine et s’appuie sur les résultats d’une enquête menée dans le district de Wuwei en 2008. Nous présenterons les principales caractéristiques de ces migrants de retour, puis nous nous pencherons sur l’impact du retour sur leur trajectoire professionnelle, y compris leur capacité à s’installer à leur compte ou à créer leur propre entreprise. Tout au long de cet article, nous adopterons une approche comparative mettant en parallèle les migrants de retour et les non-migrants.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hui Xu, « Mobilité professionnelle et activités indépendantes des migrants de retour », Perspectives chinoises [En ligne], 2010/4 | 2010, mis en ligne le 01 décembre 2013, consulté le 28 mai 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/5698

Haut de page

Auteur

Hui Xu

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page