Navigation – Plan du site
Les migrants ruraux : en marge des villes, un pont avec les campagnes

Agents immobiliers à Shanghai

Des carrières de migrants à col blanc
Gilles Guiheux et Pierre-Paul Zalio

Résumé

RÉSUMÉ : Cet article s’appuie sur une série d’entretiens réalisés auprès de jeunes salariés d’agences immobilières, moyennement ou peu qualifiés et venus s’installer à Shanghai en quête d’un avenir meilleur. Il entend contribuer à l’analyse de la variété des régimes d’emploi caractéristique des villes chinoises. Pour s’ajuster aux exigences du marché urbain du travail, ces jeunes migrants ont de longues journées de travail et changent fréquemment d’emploi. Ils n’en sont pas pour autant corvéables à merci, tels des individus atomisés sur le marché. Les formes les plus flexibles d’organisation du travail laissent une certaine place à la réflexivité individuelle et aux stratégies d’acteurs. Dans certaines conditions, liées au droit en vigueur, à l’organisation du travail, aux cycles du développement et de la spéculation, ces travailleurs parviennent, individuellement ou collectivement, à s’approprier certaines ressources et à acquérir des atouts et des compétences leur permettant d’exercer un certain contrôle sur leurs carrières. Au-delà d’une typologie descriptive des agents immobiliers de Shanghai, cette contribution met en lumière les conditions qui font de l’expérience urbaine chinoise une opportunité d’ascension professionnelle et d’accès à l’entrepreneuriat.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gilles Guiheux et Pierre-Paul Zalio, « Agents immobiliers à Shanghai », Perspectives chinoises [En ligne], 2010/4 | 2010, mis en ligne le 01 décembre 2013, consulté le 27 mai 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/5694

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page