Navigation – Plan du site
Dossier. Le cinéma indépendant chinois : Filmer dans "l'espace du peuple"

Filmer le pouvoir et les sans-pouvoir

Crime et châtiment (2007) et Pétition (2009) de Zhao Liang
Jie Li

Résumé

Cet article s’intéresse à deux documentaires récents ( Crime et châtiment, 2007 et Pétition, 2009) d’un cinéaste encore peu connu, Zhao Liang. Les observations pertinentes qui s’y développent sur les relations entre l’État et la société dans la Chine contemporaine donnent une visibilité à ceux qui ne sont pas (ou peu) représentés. Ils critiquent la mystification des images véhiculées par les médias, et montrent les multiples et complexes façons dont le pouvoir est lié à la surveillance et à la visibilité. Ainsi le cinéaste, sa caméra, et les spectateurs sont impliqués dans des relations de pouvoir au moment où nous jetons des regards voyeurs, panoptiques, activistes, empathiques oucritiques sur les représentants du pouvoir de l’État et sur les sans-droits.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jie Li, « Filmer le pouvoir et les sans-pouvoir », Perspectives chinoises [En ligne], 2010/1 | 2010, mis en ligne le 01 avril 2013, consulté le 30 avril 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/5415

Haut de page

Auteur

Jie Li

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page