Navigation – Plan du site
Dossier : Reconfigurations religieuses en République populaire de Chine

Améliorer le niveau des croyants

La notion de suzhi et la production d’un protestantisme d’élite
Nanlai Cao
p. 56-69

Résumé

Cet article aborde la question de l’évolution du protestantisme dans la Chine urbaine contemporaine à travers l’étude du discours chrétien sur le suzhi (“niveau” ou “qualité” des croyants), notion qui recouvre à la fois des dimensions culturelle, sociale, éducative et morale. Il s’agira de montrer, en mettant en regard la notion de suzhiet la formation de l’identité et du sujet dans la communauté protestante chinoise, que la dévotion des protestants aujourd’hui ne s’explique pas d’abord par la recherche de spiritualité dans un système politique caractérisé par le pouvoir de l'État. Elle est aussi et surtout motivée par un désir et des pratiques liés à la construction de soi chez des individus imprégnés de valeurs néolibérales et évoluant dans un contexte de développement rapide de l’économie de marché. On montrera également que le protestantisme chinois a connu une augmentation de ses effectifs, mais qu’il s’est aussi transformé, ce qui contredit les représentations unidimensionnelles de la religiosité chrétienne à l’ère postmaoïste.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nanlai Cao, « Améliorer le niveau des croyants », Perspectives chinoises, 2009/4 | 2009, 56-69.

Référence électronique

Nanlai Cao, « Améliorer le niveau des croyants », Perspectives chinoises [En ligne], 2009/4 | octobre-décembre 2009, mis en ligne le 30 décembre 2012, consulté le 19 septembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/5361

Haut de page

Auteur

Nanlai Cao

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org