Navigation – Plan du site
L'impasse au Tibet

Les « nouveaux villages socialistes » en Région autonome du Tibet

Remodeler le paysage rural, contrôler les populations
Françoise Robin
p. 60-68

Résumé

L’établissement des « nouveaux villages socialistes » (2006-2010) en Région autonome du Tibet vise la relocalisation de 50 à 80 % des ruraux, dont la pratique agricole et pastorale est considérée comme « arriérée » et « non scientifique ». En théorie, cette politique a pour objectif l’avènement d’une ruralité « hygiénique » et « entreprenante ». Ce projet social de vaste ampleur, encore peu étudié, aura sans aucun doute des répercussions profondes sur la ruralité tibétaine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Robin, « Les « nouveaux villages socialistes » en Région autonome du Tibet », Perspectives chinoises, 2009/3 | 2009, 60-68.

Référence électronique

Françoise Robin, « Les « nouveaux villages socialistes » en Région autonome du Tibet », Perspectives chinoises [En ligne], 2009/3 | 2009, mis en ligne le , consulté le 24 octobre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/5306

Haut de page

Auteur

Françoise Robin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org