Navigation – Plan du site
Dossier: 1989, une rupture dans l'histoire chinoise?

Le Parti communiste chinois et le 4 Juin, ou comment s’en sortir et comment s’en débarrasser

Michel Bonnin
p. 58-68

Résumé

Le mouvement démocratique du printemps 1989 et le massacre du 4 juin ont constitué un très grave défi à la légitimité du Parti communiste chinois. Vingt ans après, il apparaît que le Parti a réussi à le surmonter au prix d’un retour aux fondamentaux politiques de l’Etat-Parti léniniste et d’un recours au nationalisme comme légitimité de remplacement. Mais, malgré tous ses efforts pour occulter et déformer l’histoire de la « tourmente » de 1989 (dont témoignent les manuels scolaires et universitaires), il n’a pas réussi à se débarrasser de cette tache historique. La question de la reconnaissance des responsabilités et celle d’une éventuelle « réconciliation » continuent à se poser.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Bonnin, « Le Parti communiste chinois et le 4 Juin, ou comment s’en sortir et comment s’en débarrasser », Perspectives chinoises [En ligne], 2009/2 | 2009, mis en ligne le 01 juin 2011, consulté le 22 mars 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/5215

Haut de page

Auteur

Michel Bonnin

Directeur d’études au Centre Chine de l’EHESS.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page