Navigation – Plan du site
Dossier: La Chine et ses frontières continentales

"Le deuil du Tibet"

La conception de l'Etat moderne dans l'Asie intérieure de la fin des Qing
C. Patterson Giersch
p. 4-20

Résumé

Cet article explore sous trois angles le processus de construction de l’État à la fin des Qing (1877-1911) en Asie intérieure (Xinjiang, Mongolie et Tibet). Il démontre que les efforts pour remplacer les institutions hybrides impériales par une administration de style chinois ont été des processus contingents et imprévisibles. Il compare les relations entre les élites et l’État, en Asie intérieure et en Chine, afin de déterminer les différents impacts sur les élites mongoles, tibétaines et han. Enfin, il étudie les médias de la période des réformes (1898-1911) pour révéler la nouvelle conception par les élites han des territoires d’Asie intérieure et de leurs peuples, ainsi que les conséquences durables de ces changements.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

C. Patterson Giersch, « "Le deuil du Tibet" », Perspectives chinoises, 2008/3 | 2008, 4-20.

Référence électronique

C. Patterson Giersch, « "Le deuil du Tibet" », Perspectives chinoises [En ligne], 2008/3 | 2008, mis en ligne le 01 juillet 2011, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/4193

Haut de page

Auteur

C. Patterson Giersch

Professeur assistant d'histoire au Wellesley College

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org