Navigation – Plan du site
Hong Kong, dix ans après la rétrocession

Made in China, ... financé à Hong Kong

Anne-Laure Delatte et Maud Savary-Mornet

Résumé

Qu’en est-il sur le plan économique dix ans après la rétrocession? Cet article tente de montrer que l’intégration économique entre Hong Kong et la République populaire de Chine (RPC) a franchi un nouveau palier depuis 1997. En dépit des différences de monnaies, de régulations, d’institutions et de supervision, les deux économies n’ont jamais été aussi liées. C’est par le secteur financier que cette nouvelle mutation a été opérée. In fine, la Région administrative spéciale a tenté d’affirmer son identité non pas dans la revendication de son autonomie financière et monétaire, pourtant garantie par la Basic Law, mais dans la recherche d’un positionnement adapté aux besoins de l’économie chinoise. Pour autant, cette relation d’intérêts bien compris comporte des risques macroéconomiques tant pour la Chine que pour Hong Kong.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne-Laure Delatte et Maud Savary-Mornet, « Made in China, ... financé à Hong Kong », Perspectives chinoises [En ligne], 2007/2 | 2007, mis en ligne le 07 avril 2008, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/3463

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org