Navigation – Plan du site
La Chine et son passé: retour, réinvention, oubli

Mémoire des temples, mémoire de pierre

Aperçu de l’épigraphie religieuse de Pékin
Marianne Bujard et Ju Xi

Résumé

Des milliers de temples qui existaient à Pékin avant les années 1950, moins d’une douzaine sont en activité aujourd’hui, les autres sont désaffectés ou détruits. Les inscriptions commémoratives que les fidèles ont fait graver sur des stèles au cours des siècles, et qui subsistent sous forme d’estampages, éclairent néanmoins de larges pans de l’histoire des lieux de culte et de la vie religieuse de la capitale.  

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marianne Bujard et Ju Xi, « Mémoire des temples, mémoire de pierre », Perspectives chinoises [En ligne], 2007/4 | 2007, mis en ligne le 30 décembre 2010, consulté le 26 mai 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/2463

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page