Navigation – Plan du site
Economie

L'avantage concurrentiel chinois

Entre pratiques déloyales et avantages comparatifs
Peter Navarro
p. 13-29

Résumé

Pour s’emparer des marchés extérieurs, les industriels chinois sont capables de vendre leurs produits à des prix défiant toute concurrence. Grâce à un avantage comparatif décisif que nous appelons ici « l’avantage-prix de la Chine », ce pays détient déjà plus de 70% du marché mondial des DVD et de celui des jouets, plus de la moitié de ceux des vélos, des appareils photos, des chaussures et des téléphones, plus du tiers dans celui des climatiseurs, des télévisions couleur, des écrans d’ordinateurs, de la bagagerie et des fours à micro-ondes. Un certain nombre de facteurs-clés composant cet avantage-prix de la Chine ont été identifiés. Les plus significatifs seront présentés dans cette étude avec pour objectif d’en analyser la contribution respective. Ainsi, les coûts peu élevés du travail entrent à hauteur de 39% dans la composition de l’avantage-prix de la Chine. L’existence d’un système de production particulièrement efficace, organisé autour d’une tissu très dense de relations interfirmes, ainsi que des investissements directs étrangers (IDE) en pleine croissance, contribuent respectivement pour 16% et 3% dans la constitution de cet avantage-prix. Les autres facteurs de cet avantage-prix reposent sur ce que les concurrents étrangers appellent des pratiques commerciales déloyales, comme les subventions à l’exportation (17% de l’avantage-prix), la sous-évaluation de la monnaie (11%), la contrefaçon et le piratage (9%), et des normes réglementaires très peu contraignantes en matière d’environnement et d’hygiène et de sécurité sur les lieux de travail (5%).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Peter Navarro, « L'avantage concurrentiel chinois », Perspectives chinoises [En ligne], 97 | septembre-décembre 2006, mis en ligne le 12 novembre 2012, consulté le 24 mars 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/1072

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page