Navigation – Plan du site
Géographie

La nouvelle immigration chinoise à Tananarive

Catherine Fournet-Guérin

Résumé

Depuis les années 1990, plusieurs milliers de migrants originaires de République Populaire de Chine se sont installés à Madagascar, en particulier dans la capitale Tananarive. Ils y ont acquis une très forte visibilité par leurs activités essentiellement commerçantes, concentrées dans un quartier du centre-ville. L’article s’intéresse tout d’abord aux manifestations de cette présence récente, puis à la perception qu’ont les « nouveaux Chinois » du pays et de leur ville d’accueil, et enfin à la perception réciproque qu’en a la société malgache, souvent assez négative. Toutefois, l’apport que représentent les commerces chinois en termes d’amélioration du pouvoir d’achat des citadins est souvent apprécié. La présence des « nouveaux Chinois » pose enfin la question de leurs rapports délicats avec le groupe des « anciens Chinois », installés depuis plusieurs générations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Catherine Fournet-Guérin, « La nouvelle immigration chinoise à Tananarive », Perspectives chinoises [En ligne], 96 | juillet-août 2006, mis en ligne le 29 mai 2007, consulté le 29 juin 2017. URL : http://perspectiveschinoises.revues.org/1004

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revues.org